Emission diffusée sur RMC info le 19 juin 2019

Coup de chaud dans la maison, comment retrouver de la fraîcheur à l’intérieur de son habitation ?

RMC : 29/06 - Le sujet du jour : Coup de chaud dans la maison, comment retrouver de la fraîcheur à l'intérieur de son habitation ?

Réécoutez l’émission de RMC Info !

Interview : Exhale Fans dans RMC info (29/06/19)

Réécoutez l’émission : https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-2906-le-sujet-du-jour-coup-de-chaud-dans-la-maison-comment-retrouver-de-la-fraicheur-a-l-interieur-de-son-habitation-473713.html

RMC : « On va revenir sur l’actualité bouillante de cette semaine, c’est cette canicule. Coup de chaud dans la maison, comment retrouver de la fraîcheur. »

« On a déjà parlé de clim sur cette antenne, aujourd’hui on va dire : Si on a pas la clim, qu’est ce qu’on peut faire ? On a déjà évoqué aussi, notamment la semaine dernière, les questions d’ombrage, les stores, qu’il faut savoir gérer. Mais il y a quand même aussi besoin de moyens de rafraîchissement classique, et puis il va y en avoir des un peu plus originaux. On va d’abord parler de tous les matériels classiques, les ventilateurs, etc… »

« Nous avons avec nous Jean-Luc Ratier, directeur marketing de Beko France, une marque spécialisée dans l’électroménager et notamment dans les appareils de rafraîchissement. La première chose à laquelle on pense, et souvent tardivement (c’est pour cela que c’est la course dans les magasins), c’est le ventilateur. C’est encore le moyen le plus classique pour se rafraîchir ? Et le plus économique ? »

Jean-Luc Ratier : « Oui, c’est le premier produit, c’est le plus vendu sur le marché. Il y a trois types de ventilateurs : 

  • Vous avez les tout petits, que l’on appelle les ventilateurs de table que l’on met sur un bureau ou dans un chambre, pour les petites pièces.
  • Vous allez avoir celui sur pied pour des plus grandes pièces, qui peut être ajustable.
  • Et puis vous avez le ventilateur en colonne, qui lui, va diffuser sur toute la hauteur. »

RMC : « Est-ce qu’on résout le problème du bruit ? Car même si ce n’est pas extrêmement bruyant, c’est le mouvement d’oscillation qui claque en arrivant au bout, avant de repartir dans l’autre sens. »

JLR : « Il y a une solution pour ça, c’est d’avoir un moteur à induction. C’est un moteur où il n’y a plus de balais, qui est beaucoup plus silencieux et qui permet de descendre jusqu’à 26 décibels. Ce qui est très confortable. »

RMC : « Si j’ai bien compris, il y a deux types de bruits. Il y a les pales qui tournent et il y a le moteur qui fait tourner le ventilateur ? »

JLR : « Tout à fait. C’est surtout le moteur qui est bruyant. Le moteur à induction permet de réduire le bruit à faible vitesse. »

RMC : « On a vu apparaitre des ventilateurs sans pales, on pense évidemment à Dyson mais on va voir que ça peut exister aussi au plafond. En effet le ventilateur est aussi une bonne solution. Nous avons Pierre Lacarriere en ligne, qu est dirigeant de Exhale ! Expliquez nous ce qu’est le ventilateur sans pales au plafond. »

Pierre Lacarriere : « Le Exhale est un ventilateur sans pales uniquement de plafond que l’on distribue depuis plusieurs années. L’intérêt de ce produit, c’est qu’il a un moteur sans balais comme l’évoquait M. Ratier il y a quelques minutes, qui est très silencieux. Dans son principe, à la différence d’un ventilateur à pales, il va aspirer l’air par le centre et le renvoyer par les côtés. Ainsi il va y avoir une ventilation non pas uniquement en dessous du ventilateur mais dans l’ensemble de la pièce. »

RMC : « Cela veut dire que l’on a pas ce sentiment de flux d’air qui peut paraître parfois un peu désagréable car cela rafraîchit trop brutalement ? »

Pierre Lacarriere : « Nous allons avoir plutôt une sensation d’effet de brise ou un effet d’enveloppement quand l’air va rebondir sur les murs mais pas un souffle direct uniquement sous le ventilateur comme si on avait une colonne d’air en dessous du ventilateur. »

RMC : « On a un effet de rafraîchissement n’est-ce pas ? Parce qu’on ne baisse pas la température… »

Pierre Lacarriere : « Il est évident que tous les ventilateurs sont ce que l’on appelle, des brasseurs d’air. On ne va pas baisser la température au thermostat mais on va baisser la température au ressenti. Le souffle d’air sur la peau va évacuer la transpiration, la température ressentie sera inférieure de quelques degrés par rapport à ce qu’elle est réellement. Par contre si on regarde le thermostat, aucun ventilateur ne fera baisser la température de manière effective. »