Lorsqu’on parle de produits destinés à rafraîchir l’air, on fait généralement référence à des appareils tels que les climatiseurs, les rafraîchisseurs d’air ou les ventilateurs. Cependant, il est important de savoir quelle est la différence entre un brasseur d’air et un ventilateur, car beaucoup de personnes considèrent ces deux termes comme interchangeables.

Cet article va vous permettre de comprendre clairement les points communs et les différences des ventilateurs et des brasseurs d’air.

Caractéristiques communes

Dans le principe, un brasseur d’air et un ventilateur mettent l’air en mouvement.

A ce titre, l’un comme l’autre amènent de la vitesse d’air qui, quand elle dépasse 0,10 m/s, génère une sensation de fraîcheur ressentie, grâce aux phénomènes de convection et d’évapo-transpiration.

Ainsi, les brasseurs d’air plafonniers et ventilateurs de plafond sont très appréciés pour leur contribution au confort d’été.

Il y a peu de différence entre brasseurs d’air et ventilateur au plan acoustique.

Ensuite, les brasseurs d’air comme les ventilateurs peuvent se placer au sol (ventilateurs sur pied, brasseurs d’air sur socle), sur un mur ou au plafond.

Il existe des ventilateurs avec pales ou sans pales, et il en est de même pour les brasseurs d’air.

Ils sont également tous dotés de plusieurs vitesses, et sont bien adaptés aussi bien à la maison qu’au bureau.

Brasseurs d’air : une dimension de mélange de l’air en plus

Le brasseur d’air est un ventilateur dont la vocation première est de mélanger l’air ambiant en le brassant.

Il va permettre de déstratifier l’air. En effet, dans un local fermé, les couches d’air sont à différentes températures. L’air chaud a tendance à monter et l’air froid descend vers le sol. Le brasseur d’air contribue à mélanger ces différentes couches, et harmonise les températures.

Ainsi, en période hivernale, il va ramener l’air chaud du plafond au niveau des occupants. Pendant l’été, en présence de climatisation, il va contribuer à améliorer le confort en faisant revenir l’air frais à hauteur du corps et en « coupant » les flux directionnels des émetteurs de froid.

Dans tous les cas, cela débouche sur des économies d’énergie.

Techniquement, le brasseur d’air va rafraîchir à la fois la pièce et les occupants, en impactant également les parois, là où le ventilateur de plafond par exemple va uniquement rafraîchir l’occupant.

Brasseurs d’air : une notion de puissance

Sans que l’on puisse fixer une valeur précise en watts ou en débit d’air, les brasseurs d’air sont généralement puissants, et propulsent davantage d’air.

Les professionnels utilisent d’ailleurs davantage la terminologie « brasseurs d’air », là où les particuliers parlent plus souvent de « ventilateurs ».

Ainsi, les brasseurs d’air, réputés performants, sont souvent utilisés dans les espaces industriels ou commerciaux pour améliorer la circulation de l’air et la température.

Un ventilateur accessoire utilisé par le conducteur d’une voiture par exemple n’est pas un brasseur d’air, car sa puissance est limitée, là où le brasseur d’air a vocation à concerner un volume dans lequel il va pouvoir globalement mélanger l’air.

Ventilateurs : beaucoup d’usages différents du brassage d’air

Les ventilateurs comportent de nombreux usages qui n’ont pas vocation à être accomplis par des brasseurs d’air. Ainsi, les extracteurs et systèmes de soufflage utilisés pour la ventilation hygiénique (ventilation simple flux ou double flux), comportent des ventilateurs. Ce ne sont pas des brasseurs d’air. Il en est de même pour les nombreux ventilateurs utilisés pour refroidir des moteurs ou des machines.

Accédez à Exhale pour les pros

Exhale le premier ventilateur de plafond à effet vortex sans pales

Vous êtes professionnel ? Nous vous avons dédié un espace spécifique.

Retrouvez Exhale Fans Europe sur Linkedin

Contactez-nous !